Oscar Wild, sa vie, son oeuvre

vie-oscar-wilde

Issu d’une bourgeoisie irlandaise d’un père médecin oculiste, et historien et d’une mère poétesse, cet écrivain du 19e siècle se démarque par ses brillantes études littéraires. De son nom complet Oscar Fingal O’Flaherthie Willis, il est le second des trois enfants du couple. Né le 16 octobre 1854 à Dublin sa mère a voulu avoir une fille à sa naissance. Déçue, elle l’a ainsi élevé en petite fille jusqu’à son âge de 7 ans. Cette éducation a marqué le penchant sexuel de cet écrivain qui est mort en France le 30 novembre 1900.

Parcours scolaires et vie privée d’Oscar Wilde

Dans son enfance, il suit d’abord des cours dans une école publique avant d’aller étudier au sein du prestigieux Trinity College de Dublin jusqu’en1874. L’enseignement de son tuteur ; le Rev J. P. Mahaffy suscite sa passion pour les œuvres grecques, les histoires de famille noble, l’hellénisme. A cette époque, il cultive déjà des théories esthétiques qui vont faire sa réputation quelques années plus tard. Il brille au collège et n’a pas de difficulté à obtenir une bourse spéciale de l’Université d’Oxford. Son rôle dans le mouvement décadent et son personnage dandy avec son esthétique affichée (cheveux longs) font sa notoriété. En 1878, il obtient brillamment les mentions les plus hautes dans les deux grandes matières et le prix de la poésie de l’Université d’Oxford. Il part ensuite s’installer à Londres. Ses premiers poèmes sont publiés dans des petites revues, puis son recueil intitulé poèmes (1881) a reçu un bon accueil du public. A cause de sa réputation d’homme d’esprit, on lui propose une série de conférences portant sur l’art aux Etats-Unis. En 1883, il s’embarque ensuite pour Paris et côtoie les grands écrivains et peintres de l’époque (Victor Hugo, Pissaro, Verlaine, Emile Zola, Edgar Degas etc.). Son biographe, l’arrière-petit-fils de William Wordsworth lui permet aussi d’accéder dans le cercle des grands auteurs de l’époque. De retour à Dublin, l’année 1884, il se marie avec une amie d’enfance, Constance Lloyd. Les techniques de séduction avec une cour assidue de la jeune fille ont fait taire les rumeurs sur son homosexualité. Deux enfants sont issus de cette union. Les jeunes mariés s’installent à Dublin. Oscar Wilde devient rédacteur en chef de the Woman’s World. En 1886, il fait la connaissance de Robert Ross qui devient son amant. En 1891, il tombe amoureux de Lord Alfred Douglas de Queensberry et montre en public son homosexualité. Outré, le père du Lord Alfred Douglas l’a traîné en justice. Condamné en 2 ans de travaux forcés à cause d’une loi qui interdisait la pratique homosexuelle, Oscar Wilde est libérée en 1897. A sa sortie de prison, il se met en couple avec Lord Alfred. Mais la banqueroute l’a fait tomber dans la décadence. Fréquentant les prostitués, il meurt dans la solitude à l’âge de 46 ans.

oscar-wilde-vie

Œuvres d’Oscar Wilde

Son œuvre la plus connue est « le Portrait de Dorian Gray » sorti en 1890 puis il finit « Salome » la même année. Son autre œuvre « L’importance d’être Constant » obtient aussi un franc succès à Londres. Puis il écrit « la Ballade de la geôle de Reading » en 1898 en prison. Il a écrit également plusieurs poèmes, des pièces de théâtre, une dizaine de romans et de nouvelles ainsi que des essais et d’autres publications.