Kong Skull island : un bon film

avis-Kong-Skull-Island

Découvert sur ce blog, j’ai voulu me faire ma propre idée. King Kong refait surface. Kong Skull island est attendue sortir cette année. Réalisé par Jordan Vogt-Roberts (réalisateur de The Kings of Summer) et scénarisé par Max Borenstein, Derek Connolly, John Gatins, Dan Gilroy, il s’agit d’un film fantastique américain produit par Warner Bros. Et Legendary Pictures avec la participation de Tom Hiddleston, Brie Larson, Corey Hawkins, Toby Kebbell et Samuel L. Jackson.

La renaissance de King Kong

Ce film est le reboot de King Kong, qui appartiendra au monde développé par Legendary Pictures. King Kong est le célèbre gorille géant qui est tombé sous les balles des humains depuis les tours jumelles de New York en 1972. Mais le mystère se pose sur l’endroit où il est apparu. Kong Skull Island retrace les origines de ce monstre très reconnu étant donné que ses premières empreintes, remontant en 1957, sont découvertes sur l’île de Skull Island, une île isolée de l’Océan Pacifique. Des enquêtes sont réalisées pour répondre à tout ce mystère.

En effet, dans les années 70, en 1973 pour être plus précis, un groupe de chercheurs s’aventure dans l’île Skull Island, aussi agréable que mystérieuse, sans prendre connaissance qu’une créature géante s’y trouve. Il s’agit bel et bien du territoire de King Kong.

Le « Kong Skull island » raconte une nouvelle histoire du gorille géant et la manière suivant laquelle l’île est devenue sous son emprise. Les scénarios ressemblent à ceux de Godzilla de Gareth Edwards, apparu en 2014. Un film qui réunit ces deux créatures est également envisagé.

Pour créer plus de plaisir, la version revisitée est impressionnante, étonnant, voire flippante, il s’agit en quelque sorte d’un bluff visuel de l’ancien gorille de Peter Jackson. Le film doit avoir un but spécifique pour sa raison d’existence. L’histoire se focalise principalement sur les personnages et le monstre qui va les attaquer, et également sur l’apparence de l’île.

kong-skull-island-avis

L’aventure d’une île dangereuse

La créature primate géante a incarné une nouvelle apparence dans Kong: Skull Island. Elle est plus imposante que ses aïeuls. Outre la carrure monstrueuse de la bête, les caractéristiques sont très différentes. L’existence d’un reboot du King Kong, un film mythique de Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack, en 2005, n’a jamais dissuadé Warner de le réaliser encore une fois, malgré son âge.

En fait, l’équipe d’explorateurs, en se rendant dans la mystérieuse de Pacifique, ignore totalement que le territoire est bien conservé par une créature mythique et légendaire, un gorille géant. Mais rien que cela. La bande y a rencontré également des tribus indigènes, des squelettes géants, une panoplie de grosses bestioles, notamment un buffle démesuré. A la différence de l’ancienne version du film King Kong, cette fois-ci, les réalisateurs voudront faire plonger les spectateurs dans un monde mystérieux et périlleux de ce géant des singes.

Malgré cela, certains faits n’ont pas changé, comme les aventures des explorateurs sur l’île énigmatique, où l’on a pu constater la présence de la photojournaliste Weaver (Brie Larson, Room), le lieutenant-colonel Packard (Samuel L. Jackson, Avengers, Captain America) ainsi que le capitaine James Conrad (Tom Hiddleston, Thor, Avengers). De même que la ressemblance des sons de fond pour signaler l’approche d’une aventure dangereuse.